Maladies auto-immunes et inflammatoires associées aux déficiences immunitaires primaires

14/01/2021
Partager
11 acteurs majeurs dans la santé en France s’engagent pour accélérer le développement de la médecine de précision
immuno labo

Institut Imagine, Sanofi, Ariana Pharmaceuticals, Assistance Publique – Hôpitaux de Paris AP-HP, INRAE (unité MetaGenoPolis), CEA, Institut Pasteur, Institut Curie, Université de Paris, Sorbonne Université et Inserm annoncent la signature d’un accord de consortium dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce projet vise à développer une médecine de précision pour les patients présentant des maladies auto-immunes et inflammatoires associées à des déficits immunitaires primaires.

Coordonné par l’Institut Imagine et financé à hauteur de 9,9 millions d'euros sur 5 ans, le programme ATRACTion est l’un des 15 lauréats du quatrième appel à projets "Recherche Hospitalo-Universitaire en santé" du Programme d’Investissements d’Avenir. Il repose sur un consortium de 11 partenaires académiques et industriels, qui se sont unis pour développer des approches disruptives et transformatrices dans le domaine du diagnostic, du pronostic et des thérapies pour lutter contre les pathologies liées aux mécanismes de l'auto-immunité et de l'inflammation dans les déficits immunitaires primaires.

Les immunodéficiences primaires regroupent plus de 420 maladies monogéniques rares affectant le développement, la fonction, ou la régulation de la réponse immunitaire. Les symptômes, extrêmement variés et de différents degrés de gravité, peuvent entraîner une importante errance diagnostique et thérapeutique. Les patients atteints de ces pathologies nécessitent généralement des traitements lourds durant toute leur vie qui peuvent avoir des effets secondaires importants.

Coordonné par le Dr. Frédéric Rieux-Laucat, Directeur de Recherche Inserm à l'Institut Imagine, ATRACTion bénéficie d'un environnement pluridisciplinaire et translationnel très favorable, qui réunit en étroite proximité tous les partenaires impliqués dans le projet. Il rassemble des experts académiques scientifiques de différents domaines (immunologie, microbiologie, sciences des données, intelligence artificielle, analyses multi-omiques), des médecins et des partenaires industriels. Participent à ce projet ambitieux de multiples partenaires : Sanofi, Ariana Pharmaceuticals, Assistance Publique – Hôpitaux de Paris AP-HP, INRAE (unité MetaGenoPolis), CEA, Institut Pasteur, Institut Curie, Université de Paris, Sorbonne Université et Inserm.

 « La force et l’originalité de ce projet sont de réaliser des analyses biologiques à l’échelle de la cellule unique, ce qui fera émerger des nouveaux réseaux d’interactions biologiques jusqu’à présent insoupçonnés, et permettra d’analyser en parallèle la composition du microbiote et des métabolites microbiens pour comprendre le rôle de l’environnement (comme les bactéries intestinales) dans ces pathologies », annonce le Dr. Frédéric Rieux-Laucat. ATRACTion ouvre donc la voie à une médecine beaucoup plus personnalisée et à des nouvelles solutions diagnostiques mais aussi thérapeutiques, reposant sur de nouvelles molécules, ou sur le repositionnement de traitements déjà utilisés pour d’autres pathologies.

ATRACTion vise à changer le parcours de soins des patients atteints de déficits immunitaires primaires présentant des symptômes liés à des mécanismes d’auto-immunité et d’inflammation : « les objectifs fondamentaux du projet sont de proposer une application pour accompagner les professionnels de santé dans leurs décisions en termes diagnostiques et thérapeutiques, et de mettre au point de nouvelles stratégies thérapeutiques ».

Ce programme démontre l'intérêt des secteurs public et privé pour le décryptage des maladies auto-immunes/inflammatoires par le biais d'investigations multi-omiques couplées à des analyses basées sur l’intelligence artificielle. La qualité de l'expertise des partenaires impliqués dans la création d'un programme personnalisé est ce qui fait d'ATRACTion un projet unique dans son domaine.

 

A propos de l’Institut Imagine : Imagine est le premier centre européen de recherche, de soins et d’enseignement sur les maladies génétiques. Avec pour mission de les comprendre et les guérir, l’Institut rassemble 1000 des meilleurs médecins, chercheurs et personnels de santé dans une architecture créatrice de synergies. C’est ce continuum inédit d’expertises, associé à la proximité des patients, qui permet à Imagine de faire des découvertes au bénéfice des malades. Les quelque 9000 maladies génétiques recensées touchent 35 millions de patients en Europe, et près de 3 millions en France, où l’on compte chaque année 30 000 nouveaux cas. Près de 60 % des enfants reçus en consultation repartent sans diagnostic génétique et 90 % des maladies génétiques n’ont pas encore de traitement curatif. Face à cette problématique majeure de santé publique, le défi est double : diagnostiquer et guérir. www.institutimagine.org

 

Contacts presse :

 

Agence PRPA : Marion Lecrique (marion.lecrique@prpa.fr) 01 77 35 60 99 - Margaux Puech (margaux.puech@prpa.fr) 01 46 99 69 63

Institut Imagine : Laurent Mellier (laurent.mellier@institutimagine.org) - Lia Domingues (lia.domingues@institutimagine.org)

Télécharger le communiqué de presse