Cancer du sein métastatique : premier point d’étape pour le projet de structuration d’un parcours patientes spécifique

Institut Curie
12/10/2021
Partager
En 2021, l’Institut Curie a annoncé la mise en place d’un parcours d’annonce et de coordination spécifiquement dédié aux patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique : le parcours PACOSME (1), conduit avec le soutien institutionnel de Pfizer. L’ambition est d’assurer un accompagnement personnalisé et global pour offrir aux patientes une prise en charge optimale tout au long de leur maladie. Retours sur les résultats des enquêtes menées pour étudier les besoins des patientes.
Logo Pfizer_IC

En France, chaque année, le cancer du sein touche environ 59 000 femmes. Avec environ 10 000 nouveaux cas par an, le cancer du sein métastatique (ou avancé) est une maladie assez fréquente - qu’il s’agisse d’une forme métastatique d’emblée ou de rechute à plus long terme (2). Premier centre européen de prise en charge des cancers du sein, l’Institut Curie met continuellement en synergie son expertise clinique pour le traitement du cancer du sein métastatique. Pour aller encore plus loin dans la prise en charge et répondre davantage aux besoins des patientes, l’Institut Curie a lancé en 2021 le développement d’un parcours d’annonce et de coordination personnalisé dédié, avec le soutien institutionnel de Pfizer : PACOSME. Celui-ci prévoit la formation et la coordination des différents professionnels de santé impliqués afin d’optimiser la qualité de la prise en charge globale des patientes atteintes de cancer du sein métastatique.

Le projet PACOSME est prévu en trois étapes : un temps d’évaluation, un temps de mise en place et un temps d’évaluation. La première étape du projet a été réalisée sous la forme d’enquêtes menées par les médecins en charge du projet afin d’identifier et analyser les besoins des patientes, avec le soutien de l’association Patients en réseau et des professionnels de santé (personnels soignants, oncologues, pharmaciens). Les résultats de ces enquêtes ont permis de mettre en avant plusieurs points clés à l’optimisation de l’accompagnement des patientes dans l’annonce de leur maladie métastatique et son suivi. Parmi les plus significatifs :

Plus de la moitié (51.6%) des patientes n’ont reçu que partiellement les informations attendues, le plus souvent à cause d’un manque de recul par rapport au temps d’annonce..

70% des patientes auraient souhaité consulter un professionnel de santé dans les jours suivant l’annonce.

60% des médecins évoquent des difficultés lors des consultations d’annonce en raison du manque de temps et de l’abondance d’informations à délivrer à la patiente.

Toutes les infirmières interrogées sont convaincues de l’importance d’avoir un temps infirmier dans le parcours d’annonce pour permettre une meilleure alliance thérapeutique.

Les enquêtes réalisées dans le cadre du projet PACOSME ont confirmé la nécessité de mieux structurer l’annonce des patientes entrant dans la maladie métastatique de leur cancer du sein. La mise en place d’une consultation d’annonce dédiée semble répondre aux attentes des patientes mais aussi à celles des médecins et des infirmières,

déclare le Dr Pauline Vaflard, oncologue à l’Institut Curie, à la tête du projet mené avec le Dr Paul Cottu, chef adjoint du département d’oncologie médicale de l’Institut Curie.

Afin de compléter ces enquêtes, un temps de partage et de réflexion a été réalisé, le 12 octobre, sous la forme d’un FOCUS groupe avec dix patientes. Objectif : réfléchir collectivement à une meilleure façon de répondre aux attentes des patientes dans le cadre d’un parcours d’annonce dans la maladie métastatique.

Notre compréhension des attentes des patientes, grâce aux enquêtes menées et au temps d’échange mis en place, vont nous permettre de structurer une consultation infirmière adaptée à leurs besoins,

ajoute Laetitia Lenne, infirmière de l’hôpital de jour de l’Institut Curie, membre de l’équipe PACOSME.

Les prochaines étapes du projet PACOSME, en 2022, consisteront en la structuration d’une consultation infirmière optimale et en la définition de toutes les informations nécessaires à délivrer aux patientes.

 

(1) PACOSME : Parcours d’annonce et de coordination « sein tastatique »

(2) Source INCa et Santé Publique France.

En savoir plus sur le projet PACOSME

 

 

 

                  Pour plus d'informations sur le projet PACOSME, contactez : pacosme@curie.fr
En savoir plus