Equipe ICGEX

Les premières retombées des projets de séquençage ICGex

09/02/2021
Partager
Depuis l’acquisition des 1ers séquenceurs en 2011, la demande en séquençage n’a cessé de croitre. Au final au niveau institutionnel par le biais de nombreux projets de recherche, de multiples collaborations sont nées, créant auprès des cliniciens et des chercheurs une culture approfondie du NGS.

Au total, avec le soutien de Sergio Roman Roman, Directeur du département de recherche translationnel, ce sont 5 appels d’offres pour des projets de séquençage qui ont été lancés à l’Institut Curie entre 2012 et 2018, ce sont 118 projets qui ont été financés par ICGex pour un montant de 3,7 millions d’euros. A la fin de 2020 nous comptons déjà 204 publications … (IF moyen de 11,4) 3 essais cliniques et un effet levier pour l’obtention de financements supplémentaires, la création de brevets et d’entreprises.

 

Impact scientifique

Quelques exemples des projets de recherche ayant bénéficié de la plateforme ICGex (cette liste n’est pas exhaustive) ::

Publications, brevets et start-ups

A la fin de 2020 nous comptons déjà 204 publications (IF moyen de 11,4) dont certaines dans les journaux les plus prestigieux (Science, Nature, Cell, Lancet Oncol …), 3 brevets et 2 start ups

Nouveaux projets soutenus par l’Europe

Les résultats obtenus dans le cadre des projets ICGex ont permis l’obtention de financements supplémentaires notamment au niveau européen décernés par le conseil européen de la recherche :

  • Antonin Morillon a reçu un ERC Proof of concept pour développer ses travaux sur un test urinaire fiable pour le diagnostic du cancer de la prostate et envisage la création d’une start-up dans un futur proche. En savoir plus
  • Olivier Delattre a obtenu un ERC Synergy Grant pour explorer la possibilité de modifier la nature de la cellule tumorale afin d’empêcher la métastase. En savoir plus 
  • Céline Vallot est lauréate d’un ERC Starting Grant pour son projet ChromTrace qui suit l'évolution épigénétique du cancer du sein triple négatif vers la chimiorésistance

 

Impact pour les patients

 

Mise en place de RCP moleculaires en clinique des 2014

Grâce à l’essai clinique SHIVA, piloté par le Pr Christophe Le Tourneau, des RCP moléculaires ont pu être ouvertes en routine clinique à l’Institut Curie dès 2014. Ces Réunions de Concertation Pluridisciplinaires aujourd’hui largement établies à l’hôpital ont pour objectif d’examiner le profil moléculaire de tumeurs de patients lorsque des métastases sont apparues, afin de leur proposer une thérapie ciblée adaptée. En savoir plus

Les travaux ICGex ont joué une effet levier important pour la création d’une plateforme de NGS et de Bioinformatique clinique.

Consentement institutionnel

La réflexion éthique et réglementaire coordonnée par Dominique Stoppa Lyonnet, sur les aspects fondamentaux de la confidentialité et de l’information liés à l’utilisation des prélèvements biologiques et au recueil des données cliniques à des fins de recherche, a conduit l’Institut Curie à faire le choix de passer du régime légal de la « non opposition » au régime du « consentement ». Une notice d’information et un consentement appréhendable et compréhensible par les patients ont été élaborés. Ces documents ont été modifiés en 2019 pour être mis en conformité avec la nouvelle réglementation générale pour la protection des données (RGPD). Une version pédiatrique a été développée.