En savoir plus
 Radiothérapie - manipulations au plateau technique
Investir sur l'avenir

Cet investissement de 5 millions d’euros financé en grande partie grâce à la générosité des donateurs devrait permettre…

manipulation-labo-centre-immunotherapie-cancer
Recherche, ça avance !

En 2018, l’Institut Curie obtient le label d’excellence européen Comprehensive Cancer Center grâce au travail des 3 600…

Notre histoire - Marie Curie et Claudius Regaud

100 ans de la fondation : un siècle de soutien à la lutte contre le cancer

Emilie Gillet
27/04/2021
Partager
L’histoire de l’Institut Curie est intimement liée à la générosité de ses donateurs. Depuis un siècle, cette générosité permet de soutenir le progrès des connaissances et des thérapeutiques, le développement de projets scientifiques d’excellence, et lui assure aussi une certaine forme d’indépendance.

À ’origine de la Fondation Curie, deux pionniers à la personnalité forte et incroyablement visionnaire : la Pre Marie Curie et le Dr Claudius Regaud. Cette fervente défenseuse d’une recherche humaniste et ce partisan d’une médecine fondée sur la science ont en effet créé le «modèle Curie», organisé autour des interactions entre recherche, soins et enseignement. Un projet qui n’aurait jamais pu prospérer jusqu’à devenir une référence internationale sans la générosité du public. Alors que la Fondation Curie célèbre un siècle d’existence, son projet centré sur la recherche et les soins contre le cancer, reste d’actualité. Et il continue de s’appuyer notamment sur la collecte et la gestion des dons et des legs privés

Un soutien fondateur

Dès la fin de la Première Guerre mondiale, Marie Curie et Claudius Regaud envisagent le développement d’un lieu où recherche et applications thérapeutiques seraient étroitement liées. C’est en 1921, grâce au soutien financier du Dr Henri de Rothschild que naît la Fondation Curie. Elle est aussitôt reconnue d’utilité publique. La même année, la Fondation finance la construction d’un dispensaire rue d’Ulm à Paris, à proximité de l’Institut du Radium, afin d’organiser les traitements en liaison avec le laboratoire. De nombreux bâtiments de soins et de recherche seront pour partie financés par les dons : un laboratoire d’étude de la génétique du cancer en 1927, l’hôpital de la rue Lhomond en 1936, un service d’oncopédiatrie en 1977, un pôle biologie du développement et cancer en 2008...

Les fonds récoltés et gérés par la Fondation – qui fusionne avec l’Institut du Radium en 1970 et prend le nom d’Institut Curie en 1978  – sont aussi à l’origine de nombreux programmes de recherche. Ainsi depuis 1995, un à trois nouveaux projets de recherche par an sont entièrement financés par la générosité du public dans le cadre des Programmes incitatifs et collaboratifs (PIC). Ces PIC visent à encourager l’émergence de projets innovants en se basant sur une collaboration originale entre les disciplines. Parmi ces programmes, « la recherche fondamentale tient une place importante car elle est indispensable aux progrès des connaissances », souligne le neuroscientifique Marc Joliot, arrière-petit-fils de Marie et Pierre Curie et membre du Conseil de surveillance de l’Institut Curie.