Actualité - International

L’Institut Curie en Tanzanie, co-pilote d’un projet de lutte contre le cancer engagé

08/12/2021
Partager
En décembre 2021, une délégation de l’Institut Curie a mené une mission de terrain en Tanzanie pour faire, deux ans après son démarrage, un point d’étape sur le projet qu’il coordonne pour l’amélioration de la cancérologie dans le pays : Tanzania Comprehensive Cancer Project (TCCP).
Tanzanie

Ocean Road Cancer Institute, Dar es Salaam, Tanzanie

Le Pr Thierry Philip, président du directoire, le Dr Pierre Anhoury, directeur des relations internationales, le Dr Alain Fourquet, radiothérapeute, et le Dr Arnaud Gauthier, anatomopathologiste, ont rencontré début décembre 2021 l’ensemble des acteurs et partenaires tanzaniens, parmi eux la Fondation Aga Khan qui gère le projet et la direction de l’Agence Française de Développement (AFD) en Tanzanie qui finance le TCCP à hauteur de 10 millions d’euros. Ce déplacement a également été l’occasion d’échanger avec M. Nabil Hajlaoui, Ambassadeur de France en Tanzanie.

 

Comment orchestrer la cancérologie en Tanzanie, pays en grande précarité où les cancers du col de l’utérus, du sein, de la prostate, du côlon font des ravages ? Comment améliorer le dépistage, le diagnostic et la prise en charge lorsque la grande majorité des patients qui arrivent à l’hôpital présentent des cancers à des stades déjà très avancés ? L’objectif du Tanzania Comprehensive Cancer Project (TCCP) est de réduire les taux de mortalité liés au cancer dans 13 districts de Dar es Salaam et de Mwanza à travers une collaboration public-privé inédite dans laquelle sont impliqués les établissements publics de santé tanzaniens et la vingtaine de structures de soins de la Fondation Aga Khan. Conseiller et co-pilote du TCCP, l’Institut Curie fait intervenir ses experts en radiothérapie, anatomopathologie, radiologie… et travaille de concert avec les spécialistes tanzaniens des questions communautaires et de genre pour sensibiliser au dépistage du cancer sur le terrain.

 

Un tout nouveau centre dédié à la cancérologie dans la 2e ville du pays

Jusqu’à présent, Ocean Road Cancer Institute à Dar es Salaam était le seul centre de traitement du cancer dans le pays. Aujourd’hui, grâce au TCCP, les services se structurent notamment à Mwanza, la 2ème ville du pays, où un nouveau centre de lutte contre le cancer est actuellement en construction. Par ailleurs, avec 7 accélérateurs de particules pour 60 millions d’habitants (contre 900 en France pour le même nombre d’habitants), l’un des enjeux majeurs du projet porte sur l’équipement des structures de soins. D’ici 2 ans, l’objectif du TCCP est de doubler le nombre d’appareils de radiothérapie (de 7 à 14). Un autre axe repose sur l’organisation du diagnostic, des services de pathologie et de biologie moléculaire. Ainsi, les porteurs du TCCP, avec le soutien technique de l’Institut Curie, s’attèlent à transformer et organiser les circuits de pathologie qui font face à d’importants problèmes d’approvisionnement et de stockage.

 

500 personnes formées en moins d’un an dans le cadre du TCCP

Le véritable défi à relever dans ce projet réside dans la formation : d’abord celle des équipes médicales (médecins, infirmiers, pharmaciens) mais surtout celle de travailleurs sociaux, sur l’ensemble du territoire, qui ont pour mission de sensibiliser au dépistage, au diagnostic auprès des communautés, des femmes, afin de lever des freins sociétaux très forts.

Dans ce contexte, l’Institut Curie organise des cours (soins palliatifs, anatomopathologie, radiologie interventionnelle) auprès des médecins tanzaniens. En parallèle, le TCCP s’appuie sur un réseau de patients-partenaires (25 « cancer survivors » participent au projet) et sur la formation auprès de centaines de travailleurs sociaux.

 

Tanzanie
Dr Harrison Chuwa, directeur du TCCP et Dr Pierre Anhoury , directeur des relations internationales de l'Institut Curie

 

En Tanzanie, de nombreuses raisons familiales, culturelles, spirituelles… expliquent que les personnes ne se rendent pas dans les centres de diagnostic et encore moins dans les centres de traitement. Il est essentiel de former et d’initier des changements profonds au sein de la société. Pour cela, nous coordonnons un travail de terrain phénoménal. Avec les formations auprès des équipes médicales et l’arrivée de nouveaux équipements, ces avancées augurent des progrès importants pour la Tanzanie. Ce vaste projet réaffirme et intensifie l’engagement de l’Institut Curie à l’international et pourrait inspirer des programmes en cancérologie dans d’autres pays de la région. 

, explique Dr Pierre Anhoury, directeur des relations internationales de l’Institut Curie.
 

Le Tanzania Comprehensive Cancer Project - TCCP

L’Agence Française de Développement (AFD) a décidé en 2018 de soutenir la Tanzanie grâce à une somme de 10 millions d’euros pour améliorer la cancérologie dans le pays. Fait rare car l’AFD n’a jamais fait un don aussi important. Le projet TCCP s’inscrit dans un partenariat public-privé associant l’AFD à Ocean Road Cancer Institute (ORCI), l’institut national du cancer (au Centre Hospitalo-Universitaire (CHU) Bugando (Bugando Medical Center) de Mwanza ainsi qu’au CHU de Muhimbili (Muhimbili National Hospital) et à l’Hôpital Aga Khan (Aga Khan Hospital) de Dar El Salam. La Fondation Aga Khan, qui possède cet établissement de soins récent et 22 centres de soins primaires en Tanzanie, s’est vu confier la gestion de ce don. De son côté, elle a alloué 3,3 millions d’euros supplémentaires à ce projet. A travers un accord de coopération avec la Fondation Aga Khan, l’Institut Curie accompagne, conseille et copilote le TCCP en lien avec les administrations régionales, locales et le Ministère de la santé, du développement communautaire, du genre, des personnes âgées et des enfants font partie des partenaires du projet.

 

 

 

 

Pour aller plus loin
Recherche
Relations internationales

Accueil de patients étrangers, activités de recherche et de soins, coopérations dans les secteurs de l’enseignement et…